Sans-abri : une situation qui s'aggrave l'été

Cet été, les demandes enregistrées par le 115 sont équivalentes à celles enregistrées cet hiver, un constat qui vient réaffirmer, s’il en était besoin, l’incohérence de la gestion au thermomètre de l’hébergement d’urgence. Face à cette forte demande, le 115 n’a plus de solutions à proposer aux personnes à la rue : en juillet 2013, 76 % des demandes d’hébergement n’ont pas pu être satisfaites, une réponse très insuffisante d’autant plus inquiétante qu’elle atteint 85 % pour les familles.

ImprimerE-mail

Connectez-vous à votre compte